L’été est la meilleure saison pour les fruits et donc la saison pour faire ses confitures maison. C’est facile, ludique et économique, alors à vos tabliers ! 

1. POURQUOI FAIRE SES CONFITURES SOI-MÊME ?

À l’origine, la confiture est une méthode de conservation des fruits. Il s’agit d’une préparation obtenue après cuisson des fruits entiers ou en morceaux dans un sirop de sucre, dans du miel ou du vin de raisin.

Au XIX siècle, grâce à l’extraction du sucre de betterave, les confitures se démocratisent et deviennent une gourmandise pour les grands et les petits.

Réaliser ses confitures maison, c'est facile, meilleur et super économique ! Bonne et gourmande, la confiture est un intemporel que l'on partage avec sa famille ou ses amis le matin au petit déjeuner ou sur une tartine lors du goûter.

Faire ses confitures soi-même est idéal pour varier ses plaisirs, chacun peut y mettre ce qu'il veut dedans. Rien ne vaut le fait maison, nous pouvons tester toutes sortes d'association de saveurs… Une manière de créer des parfums personnalisables et uniques. C'est aussi une belle satisfaction personnelle et un peu de fierté : "c'est moi qui l'ai fait !"

Réaliser ses propres confitures est l'occasion d'essayer les recettes de nos grands-mères, ce qui nous rappellera de nombreux souvenirs d'enfance… Comme l'odeur de cette gourmandise qui règne dans la maison et qui met tout le monde de bonne humeur ! Alors, convaincus ? 

Voici maintenant quelques étapes à respecter lors de la réalisation de vos confitures maison.

2. COMMENT PRÉPARER SA CONFITURE ?

La préparation avant cuisson

Dans un premier temps, veillez à soigneusement laver puis sécher à l’air libre sur un torchon propre, chaque bocal. Pour une longue conservation de votre confiture, Rural Master vous conseille de prendre le temps de stériliser vos bocaux avant de commencer la préparation de votre confiture avec un stérilisateur classique ou électrique :

La qualité de votre confiture repose ensuite sur le choix des fruits ! Choisissez des fruits frais à juste maturité, les moins abîmés pour éviter d’altérer le goût de votre préparation. Après les avoir rincés à l’eau claire et séchés, équeutez, épluchezdénoyautez et coupez en fonction de la taille du fruit choisi. Il ne faut surtout pas mixer les fruits.

  • L’étape suivante est l’ajout du sucre. 

Traditionnellement, on met le même poids de sucre que de fruits. Plus vous mettrez de sucre, mieux votre confiture se conservera, car le sucre empêche la prolifération de bactéries en absorbant l’eau contenue dans le fruit.

Il permet aussi d’épaissir et gélifier votre préparation : en cuisant, le fruit libère une substance, la pectine qui, associée au sucre, permet à la confiture de « prendre ». Même si le fruit en contient naturellement, il est indispensable de mettre du sucre, car, sans, votre confiture risque d’être liquide ! Toutefois en termes de saveur, une confiture moins sucrée mettra en valeur son goût fruité. Vous l’aurez compris la quantité de sucre dépend de votre goût et de la durée de conservation souhaitée ! 

Mélangez donc en moyenne, 600g à 1 kg de sucre pour 1 kg de fruits. Si vous souhaitez la consommer rapidement et garder toute sa saveur naturelle, 200g suffiront.

Il existe aujourd'hui différentes manières de sucrer vos préparations, libre à vous de préférer le sucre de canne, le miel, le sirop d’agave au sucre blanc classique ! Mélangez ensuite l’ensemble dans un récipient de cuisson à fond épais, type bassine à confiture. 

  • Bassine à confiture en cuivre ou en inox ?

Les bassines en cuivre sont traditionnellement utilisées pour la réalisation des confitures. Le cuivre permet une excellente diffusion de la chaleur ce qui favorise la prise de la confiture. Pour les grandes bassines, privilégiez un réchaud de type trépied avec un diamètre adapté à celui du fond de la bassine pour assurer une chauffe homogène.

Les bassines inox conviennent également, elles peuvent être utilisées sur tout type de feux (dont induction) et sont faciles d’entretien (nettoyage au lave vaisselle).

Rural Master vous recommande un temps de macération avant cuisson pour obtenir un mélange juteux qui participera à la gélification et vous offrira une confiture des plus savoureuses. 

Préparez votre mélange la veille ou 24h avant et réservez au réfrigérateur.

3. APRÈS PRÉPARATION, COMMENT CUIRE SA CONFITURE ?

La cuisson de votre confiture

  • Quel temps de cuisson pour une confiture réussie ? 

Comptez en moyenne 10 min de cuisson pour 2 kilos de préparation. Selon les fruits il peut être nécessaire d’adapter le temps de cuisson.

Portez à ébullition votre mélange sans couvrir, tout en remuant régulièrement avec une spatule en bois. Une cuisson rapide à feu vif favorise l’évaporation de l’eau et préserve le goût du fruit.

Débarrassez-vous de l’écume grâce à une écumoire en cuivre de préférence. Une fois que le temps sera écoulé, l’ébullition devenue lente, l’écume disparue, et les fruits immergés, votre confiture sera cuite. Vous pourrez également utiliser un thermomètre à confiture. Votre confiture sera cuite lorsqu’elle aura atteint la température de 105°C.

Rural Master vous conseille de veiller tout de même à garder votre bassine à moitié remplie afin de favoriser l'évaporation et accélérer la cuisson. Par exemple, pour une bassine de 9 litres, prévoyez de cuire environ 5 kilos de confiture.

4. QUE FAIRE APRÈS LA CUISSON DE LA CONFITURE ?

Après la cuisson

À l’aide d’une louche en cuivre et d’un entonnoir à confiture (entonnoir à grande ouverture), remplissez délicatement vos bocaux en veillant à laisser 1 cm de vide environ.

Fermez immédiatement avec un couvercle (neuf de préférence !) et retournez votre pot à l’envers pour favoriser la pasteurisation. 

Une fois refroidis, remettez les bocaux à l’endroit et étiquetez-les en notant le nom de la confiture et la date de préparation. Pour les plus gourmands, il est possible de manger tout de suite votre confiture.

En termes de conservation, Rural Master vous recommande de la garder dans un lieu frais (18°C maximum) à l’abri de la lumière et de l’humidité. Enfin, pour en déguster toutes les saveurs, mangez-la dans l’année. Pour être sûr de la bonne conservation, soyez attentif au « clac » du couvercle à l’ouverture. Une fois le pot ouvert, il sera mis au réfrigérateur et consommé de préférence dans le mois.

5. FAIRE SA CONFITURE : LES ASTUCES À SAVOIR

Les conseils des professionnels

Pourquoi ajouter du jus de citron dans les confitures ? En tout début de cuisson, ce geste va favoriser la gélification, empêcher la cristallisation du sucre, apporter une touche d’acidité pour l’équilibre du goût, éviter l’oxydation et conserver la couleur naturelle du fruit choisi. Indispensable !

Pourquoi utiliser du gélifiant naturel pour réaliser ses confitures ? Pour remplacer la pectine en faible quantité dans certains fruits comme les fraises, les cerises, les mûres, les pêches, les poires ou la rhubarbe, plusieurs solutions existent :

- Procurez-vous un sachet ou confectionnez-en un à l’aide d’une gaze fermée de fils de cuisine par exemple, dans lequel vous glisserez des pépins de raisins, de pommes ou des zestes d’agrumes. Plongez-le dans la préparation en début de cuisson et retirer à la fin.

- Vous pouvez également ajouter dans le mélange en train de cuire, un jus de pomme réalisé à l’extracteur de jus avec la peau et les pépins.

- Vous pouvez aussi diluer de l’agar-agar dans un peu d’eau, cette algue d’origine marine favorisera la gélification. Elle doit être ajoutée à la fin de la cuisson, quand votre préparation sera refroidie. Remettez l’ensemble à cuire, laissez frémir 2 à 3 minutes environ et remplissez vos bocaux.

Comment vérifier la cuisson de la confiture ? Vous avez 2 moyens de vérifier la cuisson pour obtenir la consistance idéale :

- Déposez une goutte de votre confiture dans une assiette refroidie au préalable 10 à 15 minutes au réfrigérateur, patientez quelques secondes. Penchez l'assiette. Si la goutte se fige et ne coule pas, votre confiture est cuite !

- Surveillez les fruits en train de cuire, s’ils deviennent translucides et restent au fond de votre récipient, votre confiture est à point !

Comment accélérer le refroidissement des pots de confiture ? Pour accélérer le refroidissement de vos pots remplis, patientez quelques minutes après les avoir retournés à l’envers puis placez-les en l’état dans un bac d’eau froide. Cette action donnera de jolies couleurs au contenu et favorisera d’autant mieux la gélification.

Faire ses propres confitures est à la portée de tous. Les quelques éléments à savoir et astuces à connaître vous permettront de réussir à coup sûr votre recette. Une fois la technique maîtrisée, laissez libre court à votre imagination et tentez des associations inattendues, testez des accords surprenants : confiture de légumes, de fleurs comestibles, etc. Relevez les classiques avec des épices, des herbes aromatiques, des huiles essentielles ou des fruits secs. La nature vous offre un champ infini de possibilités en matière de confiture, profitez-en !

Les magasins Rural Master vous proposent un large choix de produits nécessaires à chaque étape de fabrication, tout le matériel et ustensiles pour la préparation, la cuisson ou la mise en pots afin de vous aider à réussir au mieux vos confitures. N’hésitez pas à faire appel à nos équipes de vendeurs pour trouver l’accessoire approprié à vos besoins.

Profitez de petits prix sur une sélection d'articles confiture dans votre magasin du 16/08 au 10/09/2022 ! Cliquez ci-dessous !